+216.70 018 100
contact@iace.org.tn

En partenariat avec Philip Morris International (PMI), l’IACE lance un projet visant l’amélioration de l’employabilité des jeunes diplômés du gouvernorat de Gabes. Ce projet touche en priorité le pôle universitaire et industriel de Gabès.

Classé deuxième plus grand pôle juste après celui de Sfax, le pôle de Gabes assure la formation de 18 139 étudiants dont 12 735 sont de sexe féminin (Selon les statistiques de 2015).  Le projet vise à instaurer une adéquation entre la formation universitaire fournie par le pôle l’offre du marché à l’échelle locale et nationale.

Les employeurs Tunisiens, déplorent en effet les manques de savoir-faire technique et non technique (soft skills) chez les diplômés de cette région. De plus, leur formation ne réponde pas aux demandes du marché du travail local.

Aujourd’hui et malgré les taux de chômage très élevés, dépassant les 25 %, plus de 75 000 postes demeurent vacants à cause de l’absence des compétences nécessaires. En revanche,

30 % des jeunes diplômés de cette région n’arrivent plus à décrocher des postes à cause de leurs faibles compétences.

L’innovation et la compétitivité sont deux facteurs clés qui influencent la croissance économique d’où vient la nécessité d’investir et de valoriser la recherche et le développement au niveau de l’enseignement supérieur. Il est primordial de créer un vrai dialogue entre les institutions publiques et privées afin d’égaliser la production de connaissances avec les demandes du marché de travail et d’encadrer les ressources qualifiées afin de leur permettre une intégration efficace sur le marché de l’emploi.

Dans ce contexte, l’IACE, se basant sur un ensemble d’études et de recherches qu’il avait élaboré auparavant, s’est focalisée sur la région de Gabes, qui enregistre les taux de chômage les plus élevés à l’échelle nationale, essayant d’identifier et de remédier par la suite à ce phénomène. Quels sont les causes ayant engendré cette inégalité entre l’offre et la demande ?

Est-ce la faible croissance économique ou l’absence des opportunités d’emploi ou encore l’inadéquation entre compétences des diplômés et besoins du marché du travail ?

Le but de ce projet est d’améliorer et augmenter les taux d’employabilité des jeunes diplômés et des étudiants dans la région de Gabes et du coup réduire les disparités régionales entre le Sud et le Nord du pays via :

-Encadrer les étudiants afin de les préparer au marché du travail

-Encourager le transfert des compétences technologiques et la création de projets afin d’aider les jeunes innovateurs à concrétiser leurs rêves.

-Encourager les recherches scientifiques et favoriser l’innovation dans les industries à forte valeur ajoutée

– Sensibiliser sur la nécessité d’améliorer la qualité et la pertinence de l’éducation et de la formation pour répondre aux besoins du marché.

– Créer une plateforme ouverte qui vise à connecter les étudiants avec les employeurs en les gardant informés sur les nouveaux besoins en termes de compétences et d’innovation dans monde des affaires.

Ce projet vise les jeunes étudiants de 20 à 30 ans et touchera une centaine de personnes dont les jeunes diplômés qui attendent l’insertion professionnelle, les étudiants et les chercheurs qui ont des idées innovantes et qui ont du potentiel pour devenir entrepreneur et finalement les diplômés qui ont fini leurs projets de recherches et qui ont démontré un grand potentiel pour transformer leurs idées en projets.